Codes et erreurs du serveur SMTP

Quand il y a des problèmes avec la livraison d’email (par exemple après un bounceback), votre serveur SMTP renvoie un message d’erreur particulier. Le problème est qu’il sera probablement énigmatique, comme “550 Requested action not taken: mailbox unavailable” ou “421 Try again later”. Qu’est-ce que signifient ces chiffres? Et comment peuvent-ils aider l’utilisateur confuse à résoudre le problème?

Tout d’abord: pas tout code de réponse est une erreur. Parfois, c’est juste une réponse contenant un détail sur le serveur ou une réponse à une commande specifique. Puis: tout code se compose de trois chiffres, et chacune d’elle donne une information particulière. La première définit si le serveur a accepté la commande, rencontrer un problème temporaire, rencontré une erreur etc.; la seconde et la troisième affinent la description, déclarant s’il ya eu un problème syntaxique, ou un problème de connexion, etc.

Malheureusement, différents serveurs utilisent parfois ces codes d’une manière diverse, ce qui rend le tout encore plus compliqué… Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que la série la plus critique des messages d’erreur est la 5xx, surtout de 550 à 559. En particulier, vous obtiendrez probablement beaucoup de codes 550 d’erreur SMTP (un problème qui concerne l’adresse email du destinataire).

Enfin, n’oubliez pas que c’est beaucoup plus facile de traiter avec ces codes d’erreur si vous choisissez de compter sur un serveur SMTP professionnel qui vous aidera à résoudre n’importe quel problème. turboSMTP, par exemple, vous donne une assistence 24/7 qui vous fera oublier une fois par toutes ces questions.

En tout cas, voici une liste des erreurs SMTP ou des messages de réponse principaux, avec une explication et une conseil sur quoi faire.

CODE

QU’EST-CE QU’IL SIGNIFIE

QUOI FAIRE

101

Le serveur est incapable de se connecter.

Essayez de changer le nom du serveur (peut-être mal orthographié) ou le port de connexion.

111

Connexion refusée ou l’impossibilité d’ouvrir un flux SMTP.

Ce genre d’erreurs se réfère normalement à un problème de connexion avec le serveur SMTP à distance, causé par un firewall ou par des domaines mal orthographiés. Vérifiez toutes les configurations ou demandez à votre fournisseur.

211

Message d’état du système ou réponse d’aide.

Il est livré avec plus d’informations sur le serveur.

214

Une réponse à la commande HELP.

Il contient des informations sur votre serveur, en pointant normalement à une page FAQ.

220

Le serveur est prêt.

C’est juste un message de bienvenue. Soyez heureux que tout fonctionne (pour l’instant)!

221

Le serveur ferme son canal de transmission. Il peut est livré avec des messages tels que “Goodbye” ou “Closing connection”.

La session de mailing va se terminer, ce qui signifie simplement que tous les messages ont été livrés.

250

Son message à côté typique est “Requested mail action okay completed”: ce qui signifie que le serveur a transmis un message.

Le contraire exact d’une erreur: tout a fonctionné et votre email a été livré.

251

“User not local will forward”: le compte du destinataire n’est pas présent sur le serveur, donc il sera relayé à un autre.

C’est une normale action de transfert.

252

Le serveur ne peut pas vérifier l’utilisateur, mais il va essayer de transmettre le message de toute façon.

L’adresse email du destinataire est valide, mais pas vérifiable. Normalement, le serveur transfère le message vers un autre serveur qui sera en mesure de le vérifier.

354

Le message peut être très cryptique (“Start mail input end <CRLF>.<CRLF>”). C’est la réponse typique à la commande DATA.

Le serveur a reçu les détails “De” et “A” de l’email, et est prêt à faire passer le corps du message.

420

“Timeout connection problem”: il y a eu des problèmes lors du transfert des messages.

Ce message d’erreur est produite uniquement par les serveurs GroupWise. Soit votre email a été bloqué par le firewall du destinataire, ou il y a un problème de hardware. Vérifiez chez votre fournisseur.

421

Le service est indisponible en raison d’un problème de connexion: il peut se référer à un dépassement de la limite de connexions simultanées, ou à un problème temporaire plus général.

Le serveur (le vôtre ou celui du destinataire) n’est pas disponible pour le moment, de sorte que l’envoi sera essayé plus tard.

422

La boîte du destinataire a dépassé sa limite de stockage.

Le mieux est de contacter l’utilisateur à travers d’un autre canal pour l’alerter et demander de créer de l’espace de libre dans sa boîte.

431

Pas assez d’espace sur le disque, ou un “out of memory” condition due à une surcharge du fichier.

Vous devriez essayer à nouveau d’envoyer plus petits ensembles d’emails au lieu d’un grand envoi unique.

432

“The recipient’s Exchange Server incoming mail queue has been stopped”.

C’est le code d’erreur SMTP de Microsoft Exchange. Vous devriez communiquer avec lui pour obtenir de plus amples renseignements: généralement il est dû à un problème de connexion.

441

Le serveur du destinataire ne répond pas.

Il y a un problème avec le serveur entrant de l’utilisateur: le vôtre réessayera de le contacter.

442

La connexion a été interrompue pendant la transmission.

Un problème de connexion réseau typique, en raison de votre routeur: vérifiez immédiatement.

446

“The maximum hop count was exceeded for the message: an internal loop has occurred.

Demandez à votre fournisseur SMTP pour vérifier ce qui s’est passé.

447

Votre message sortant a expiré en raison de problèmes concernant le serveur entrant.

Cela se produit généralement lorsque vous avez dépassé la limite de votre serveur de nombre de destinataires pour un message. Essayez d’envoyer à nouveau en segmentant la liste dans des parts plus petites.

449

Une erreur de routing.

Comme l’erreur 432, il est relatif seulement à Microsoft Exchange. Utilisez WinRoute.

450

“Requested action not taken – The user’s mailbox is unavailable”.  La boîte a été corrompue ou placée sur un serveur pas en ligne, ou votre email n’a pas été accepté pour des problèmes d’IP ou de blacklisting.

Le serveur va réessayer d’envoyer le message de nouveau, après un certain temps. En tout cas, vérifier qu’il travaille sur une adresse IP fiable.

451

“Requested action aborted – Local error in processing”. Le serveur de votre fournisseur d’accès Internet ou le serveur qui a obtenu un premier relais du vôtre a rencontré un problème de connexion.

C’est normalement une erreur passagère due à une surcharge de messages, mais elle peut se référer aussi à un rejet en raison d’un filtre antispam. Si elle ne cesse pas de se répéter, demandez à votre fournisseur SMTP de vérifier la situation.

452

Trop de courriels envoyés ou trop de destinataires: Plus généralement, une limite de stockage du serveur dépassées.

Encore une fois, la cause typique est une surcharge de message. Généralement, la prochaine tentative va réussir: en cas de problèmes sur votre serveur, il viendra avec un message de côté comme “Out of memory”.

471

Une erreur de votre serveur de messagerie, souvent en raison d’un problème de filtre antispam local.

Contactez votre fournisseur de service SMTP pour corriger la situation.

500

Une erreur de syntaxe: le serveur n’a pas pu reconnaître la commande.

Il peut être causé par une mauvaise interaction entre le serveur avec votre firewall ou antivirus. Vérifiez soigneusement les instructions pour le résoudre.

501

Une autre erreur de syntaxe, pas dans la commande, mais dans ses paramètres ou les arguments.

Dans la plupart des fois il est dû à une adresse e-mail valide, mais il peut également être associée à des problèmes de connexion (ou encore, une question concernant vos paramètres d’antivirus).

502

La commande n’est pas implémentée.

La commande n’a pas encore été activé sur votre propre serveur. Contactez votre fournisseur pour en savoir plus.

503

Le serveur a rencontré une mauvaise séquence de commandes, ou il nécessite une authentification.

En cas de “bad séquence”, le serveur a retiré ses commandes dans un mauvais ordre, généralement en raison d’une rupture de la connexion. Si une authentification est nécessaire, vous devez insérer votre nom d’utilisateur et mot de passe.

504

La commande n’est pas implémentée.

Une erreur de syntaxe; contactez votre fournisseur.

510/511

“Bad email address”.

Une des adresses dans votre ligne A, CC ou CCI n’existe pas. Vérifiez à nouveau et corrigez toute faute d’orthographe possible.

512

Une erreur de DNS: le serveur hôte pour le nom de domaine du destinataire ne peut pas être trouvé.

Vérifiez à nouveau toutes les adresses de vos destinataires: il y aura probablement une erreur dans un nom de domaine (comme mail@domain.coom au lieu de mail@domain.com).

513

“Address type is incorrect”: un autre problème concernant l’écriture des adresses. Dans quelques cas, cependant, il est lié à un problème d’authentification.

Controlez les adresses de vos destinataires et corrigez toute erreur. Si tout est OK et l’erreur persiste, il est causé par un problème de configuration (simplement, le serveur a besoin d’une authentification).

523

Le poids total de vos envois dépasse les limites du destinataire serveur.

Re-envoyez votre message en divisant la liste en petits sous-ensembles.

530

Normalement, un problème d’authentification. Mais parfois le serveur du destinataire est en train de blacklister le vôtre, ou il y a une adresse email non valide.

Configurez vos paramètres en fournissant un nom d’utilisateur et l’authentification par mot de passe. Si l’erreur persiste, vérifiez toutes les adresses de vos destinataires et si vous avez été blacklisté.

541

L’adresse du destinataire a rejeté votre message: normalement, c’est une erreur causée par un filtre antispam.

Votre message a été détecté et identifié comme spam. Vous devez demander au destinataire de vous mette en whitelist.

550

Il définit habituellement une adresse email inexistante sur le côté à distance.

Bien qu’il puisse être retourné aussi par le firewall du destinataire (ou lorsque le serveur entrant est en panne), la grande majorité des erreurs 550 simplement dit que l’adresse email du destinataire n’existe pas. Vous devez contacter le destinataire autrement et obtenir la bonne adresse.

551

“User not local or invalid address – Relay denied”. Si soit votre adresse et celui du destinataire ne sont pas localement hébergé par le serveur, un relais peut être interrompu.

C’est une stratégie (pas très intelligente) pour éviter le spamming. Vous devriez communiquer avec votre fournisseur de services Internet et demandez-lui de vous étiqueter comme un expéditeur agréé. Bien sûr, avec un fournisseur de SMTP professionnel comme turboSMTP vous ne devrez jamais fair face à ce problème.

552

“Requested mail actions aborted – Exceeded storage allocation”: tout simplement, la boîte du destinataire a dépassé ses limites.

Essayez d’envoyer un message plus léger: cette erreur arrive généralement quand vous expédez des courriels avec des pièces jointes grandes.

553

“Requested action not taken – Mailbox name invalid”. Autrement dit, il y a une adresse email incorrecte dans la ligne des destinataires.

Vérifiez toutes les adresses dans le champs TO, CC et CCI. Il devrait y avoir une erreur ou une faute d’orthographe quelque part.

554

Cela signifie que l’opération a échoué. C’est une erreur permanente et le serveur ne va pas essayer d’envoyer le message une autre fois.

En général, le serveur entrant pense que votre email est spam ou une adresse IP a été blacklistée. Vérifiez soigneusement si vous vous retrouviez dans certaines listes de spam, ou comptez sur un service SMTP professionnel comme turboSMTP qui annule ce problème.