Le protocole SMTP

SMTP est la contraction de Simple Mail Transfer Protocol (“protocole simple de transfert de courrier”), et il définit la méthode qui gère le processus d’échange des emails et leur livraison vers les serveurs de messagerie électronique.

Faisons un exemple. Lorsque vous envoyez un mail à un ami en utilisant un client de messagerie, ce mail est pris en charge par un serveur de courrier sortant (également appelé serveur SMTP) qui commence une conversation avec le serveur entrant de votre ami.

Au cours de ce processus, les machines “parlent” SMTP: le protocole fournit un ensemble standard et fiable de lignes directrices pour que les serveurs s’identifient et communiquent, en comprenant qui est l’expéditeur, qui le destinataire, où le contenu doit aller etc. C’est à dire, comment transférer correctement l’email.

Le protocole SMTP est né au début des années 80. Dans son séminal RFC821 (Août 1982), le dr. Jon Postel a déclaré que “L’objectif du protocole simple de transfert de messagerie (SMTP, Simple Mail Transfer Protocol) est de transférer la messagerie de façon fiable et efficace. SMTP est indépendant du sous système particulier de transmission et n’exige qu’un canal de flux de données ordonnées fiable.”

Depuis cela, le protocole a eu plusieurs améliorations (par exemple la mise en œuvre des détails d’authentification), mais l’idée de base est toujours la même. Et elle s’est avéré être très bonne, vu son efficacité.

Lorsqu’une machine parle SMTP – et donc est consacrée au processus de livraison de message – elle est simplement étiqueté serveur SMTP. (Pour savoir ce qui est le vôtre, vous pouvez consulter notre liste).

Par rapport à ceux associés aux fournisseurs normales de messagerie (Gmail, Hotmail …), des services professionnels tels que turboSMTP assurent un taux plus élevé de livraison, en prenant soin que tous vos e-mails arrivent à la boîte de réception.